Rendez-vous aussi sur :

art nOmad : la page Facebook // le compte Twitter // la page Google + // la chaîne YouTube
art nOmad se manifeste ! :
le blog du livre papier
// la page Facebook du projet éditorial tOtal
une oeuvre près de chez toi : le blog du nouveau dispositif d'intervention art nOmad // la page Facebook du dispositif // le compte Twitter du dispositif
art nOmad en incitations à commettre de l'art : Tumblr(1)
1re Biennale art nOmad : le blog d'une 1re biennale en camion // la page Facebook de la 1re Biennale art nOmad // le blog des contributions artistiques à la 1re Biennale art nOmad
le blog de l'oeuvre participative "accroche-cOeurs" conçue et installée en 2016 à Anglet, dans le cadre de la résidence art nOmad à la Littorale #6 - Biennale internationale d'art contemporain (organisation : Ville d'Anglet, commissariat : Paul Ardenne)

5.12.13

Retrouvez-nous...

...dimanche prochain 8 décembre de 10h à 18h à Limoges, dans la galerie du CAUE 87 pour la seconde édition de la manifestion Co-libris organisée par le réseau Cinq,25... l'occasion de vous faire découvrir l'évolution du livre art nOmad se manifeste ! et des projets-protéiformes liés à sa prochaine parution !


L'heure du bilan pour l'expOsition embarquée Fried Sweat !

Entre le 23 et le 30 novembre 2013, l'équipe art nOmad a passé une matinée sur le marché de La Souterraine puis fait halte devant son cinéma l'après-midi, s'est garée le surlendemain au soir devant la mairie d'Arnac-la-Poste avant de s'installer les deux jours suivants sur le parking de l'ENSA de Limoges. Et avec 150 visiteurs en moins d'une semaine de diffusion, elle a décroché, grâce à l'installation embarquée Fried Sweat (de Mika Rottenberg et Marilyn Minter), presque autant de sourires et une quasi-perpétuelle expression à lire sur les lèvres et dans l'oeil de ces courageux spectateurs : « c'est surprenant ! »
Or, continuer à pouvoir surprendre dans l'accompagnement et le dialogue, c'est ce que l'association espère évidemment à chaque rendez-vous de ce genre, depuis les premières petites veillées vidéo à la maison en 2008 (et plus généralement lors de chaque intervention). Et il est toujours aussi réchauffant de voir à quel point les publics apprécient et se laissent embarqués (eux aussi !) — qu'ils connaissent le véhicule ou non, qu'ils soient juste de passage sur la place publique ou venus spécialement pour l'occasion.

C'est pour cela que chercher à offrir des visions multiples — des zooms et dé-zooms glissant de l'intime à l'universel et vice-versa — jouer des images, des sons et des gestes par l'intermédiaire de dispositifs à chaque fois différents, est pour art nOmad une des plus enthousiasmantes ritournelles à composer.


Ainsi, avec Fried Sweat, œuvre multi-sensorielle à la fois drôle, esthétique, envoutante, dépaysante et philosophique, l'équipe espérait mettre en appétit quelques uns, mais au final, c'est à un vrai festin qu'elle a été conviée !

 Vrai-collage-sans-découpes de quelques réactions-stupéfactions-à-chaud des visiteurs :
« ah ! c'est surprenant ! l'art dans toutes ses formes. ça réchauffe ! merci pour toutes ces odeurs ! ouah, c'est très bizarre ! mais, c'est où qu'on regarde ? toutes ces couleurs, c'est beau ! oh ! je me suis fait avoir, je croyais que c'était une femme, moi ! j'imaginais plein de choses, mais pas ça ! ah non ! je ne dirais pas à quoi j'ai pensé avant de l'avoir vu ! mais c'est horrible !! ahahahahahahahah ! alors, qu'est-ce-que c'est ? je comprends pas ! attends, faut que je re-regarde. ah oui, effectivement ! je suis trop petite pour voir ! c'est génial ! eh ! c'est mon tour ! alors, expliquez-moi, maintenant ! oh non, j'ai pas envie de voir, non merci. c'est dommage, on ne peut pas toucher. c'est incroyable, il y a tout un monde derrière ça ! euh... c'est angoissant... et la musique est lancinante... et rajoute de l'angoisse. j'adore cette musique, c'est de qui, elle vient d'où ? j'ai l'impression de retomber en enfance, comme avec cet objet qu'on mettait devant les yeux, oui, c'est ça, un kaléidoscope ! alors, là, chapeau ! j'adore : le spectateur comme voyeur ! c'est marrant, c'est une idée presque obsolète. c'est top. on dirait des roseaux. c'est une aisselle, n'est-ce pas ? cette œuvre est stressante, ça me fait penser à un accouchement masculin ! y a un mélange, ça interpelle. c'est plutôt frustrant, ça me rappelle quand j'étais enfant : j'essayais de démonter des kaléidoscopes pour comprendre comment ça fonctionnait, puis de les remonter, sans succès : ça ne marchait plus... c'est une oeuvre frustrante, car pour moi la magie est cassée. je suis touchée par la déformation des corps, des corps cassés... mais que fait cet homme au-dessus de la poêle ? quand le contorsionniste se reflète, c'est splendide. la permanence des musiciens rassure. tiens, ça me fait penser à l'installation qu'a réalisée ma compagne l'année dernière. je transpire ! mais c'est Les mille et une nuits, où est Shéhérazade ?! eh ben, qui a fait ça, c'est vous ? ah, bon, vous croyez, je peux monter voir ? là, comme ça, je pousse le cadre, vous êtes sûre ? ah, oui je vois plein de choses, ça se bouscule ! mais comment c'est derrière ? c'est dans tout le camion comme ça ?... »
Et, en grand bazar, quelques thèmes échappés des discussions qui suivirent : 
 le travail, sa valeur ajoutée, Carl Marx, la sueur, le médium vidéo comme élément de sculpture, les autres dispositifs de Mika Rottenberg, les relations entre Mika Rottenberg et Marilyn Minter, la vision poétique de l'artiste, la technique de l'artiste, l'envers du décor : l'installation du dispositif dans le véhicule art nOmad, la musique et la culture indienne, la place du corps dans l'art, dans le travail, dans la société, les FRAC : qu'est-ce-que c'est ?...


art nOmad remercie le FRAC Limousin pour son partenariat, La MJC et le cinéma l'Eden de La Souterraine, la mairie d'Arnac-la-Poste ainsi que l'ENSA de Limoges pour leur accueil.

26.11.13

Fried Sweat, la suite !

Rendez-vous sur le parking de l’École Nationale Supérieure d'Art de Limoges pour jeter un oeil (voire deux si affinité) à l'exposition embarquée Fried Sweat, une installation vidéo de Mika Rottenberg et Marilyn Minter, greffée dans le ventre du véhicule art nOmad. 

- mercredi 27 novembre 2013 de 15h à 19h 
- jeudi 28 novembre de 17h à 18h30

Une opération en partenariat avec le FRAC Limousin, dans le cadre des 30 ans des FRAC.

Attention, ce sont les dernières dates pour découvrir cette oeuvre "surprenante" et "réchauffante" qui a déjà conquis le regard de bon nombre de courageux passants & marchands du marché de La Souterraine samedi dernier, mais aussi - entres autres sympathiques habitants de la communauté de communes Brame-Benaize - les membres du club de gym d'Arnac-la-Poste, hier soir !



18.11.13

Invitation à notre assemblée générale Ordinaire !

Rendez-vous lundi 25 novembre, à la Mairie d'Arnac-la-Poste, à 20 h, à l'occasion de notre assemblée générale Ordinaire. Un moment convivial (parfois même assez surprenant) pour découvrir les différentes actions menées et les projets de l'association.

Chacun sera invité à apprécier de 17 h à 20 h ‒ dans le véhicule art nOmad (garé sur le parking de la mairie) - Fried Sweat, une installation vidéo de Mika Rottenberg, traitant des relations entre le corps et le travail. Une action en partenariat avec le FRAC Limousin.


Venez nombreux !

Rendez-vous derrière l'église, samedi 23 novembre 2013, au marché de La Souterraine !

Venez découvrir Fried Sweat, une oeuvre de Mika Rottenberg & Marilyn Minter 
de 10 h à 12 h au marché de La Souterraine et de 14 h à 18 h 30 devant le cinéma l'Eden. 
Une action dans le cadre des 30 ans des FRAC.

12.11.13

art nOmad se dévoile aussi sur France Inter !

Interview de Clorinde Coranotto – plasticienne-entremétologue, directrice de l'association – par Philippe Bertrand pour ses Carnets de Campagne radiophoniques.

Émission diffusée le 25 octobre 2013 à réécouter ici jusqu'au 20 juillet 2016 !

16.10.13

Attention : Fried Sweat, une installation vidéo de Mika Rottenberg & de Marilyn Minter greffée dans le ventre du camion !

Tout au long du mois de novembre, venez découvrir - dans une position de voyeur et d'inconfort - une sorte de monde parallèle qui s'agite derrière une cloison. Pour cela, il va falloir pénétrer dans le véhicule art nOmad et déplacer une photographie de Marilyn Minter. Vous aurez alors tout le temps d'apprécier Fried Sweat, une installation vidéo de Mika Rottenberg traitant des relations entre le corps et le travail.
Une action en partenariat avec le FRAC Limousin et la MJC - Centre social La Souterraine, dans le cadre des 30 ans des FRAC.



Mika ROTTENBERG
Fried Sweat, 2008 (Sueur frite)
Installation avec une photographie de Marilyn Minter
Vidéo, miroirs, amplificateur son
Durée de la vidéo : 2’

Collection FRAC Limousin
©DR

2.9.13

Invitations plurielles pour les 25e Nuits de Nacre à Tulle !

Les horaires :
jeudi 12 septembre 2013 de 16h à 22h
vendredi 13 septembre 2013 de 16h à 23h 
samedi 14 septembre 2013 de 10h à 12h et de 15h à minuit
dimanche 15 septembre 2013 de 11h à 16h

Et si quatre artistes ‒ qu’elles soient plasticienne, graphiste ou artisane du fil, vous invitaient à commettre de l'art avec elles ?

Traversez la Corrèze et allez les retrouver sur la place Carnot, en face du Théâtre, sous les ailes bienveillantes du véhicule art nOmad. Que vous soyez petit ou grand, laissez-vous dériver vers des espaces de création où les arts plastiques « swingent » au son de l’accordéon. À vous d’inventer une machine à fabriquer des ailes, de créer des dessins selon votre propre gestuelle, ou encore d’arborer des couleurs artificielles… À vous de faire partie de ce petit patrimoine immatériel, de prendre la liberté de bidouiller avec toute sorte de matériel avec ‒ à vos côtés, de vraies professionnelles (en arts visuels)... Pourvu que les rencontres et que les rimes soient belles ! 

Au menu de ces rendez-vous nacrés annuels :

- Atelier aux petites annonces pluridimensionnelles
Tout d’abord, réfléchissez à ce que vous aimeriez : que cette personne soit amoureuse de vous, avoir un vélo, faire de l'accordéon… Mettez ces idées en forme et en couleurs avec divers matériaux : écritures, collages, dessins, sur un carton de format invitation. Et puis accrochez-le sur un support prévu à cet effet. Imaginons même qu’un des arbres de la place Carnot se prête au jeu et qu’il vous tende ‒ pour l’occasion, des fils rigides avec des pinces au bout. Une fois votre invitation sur la pince, la personne d'après devra imaginer une réponse au dos de l'invitation. Et l’arbre ressemblera peut-être alors, à un hérisson porteur de bonnes nouvelles...

- Atelier aux invitations graphiques et visuelles 
À l'aide de cartons et de pochoirs aux formes abstraites, inventez un langage graphique et universel en utilisant les visuels mis à disposition, ou ceux plus intemporels de votre imagination. Puis, sur une grande feuille de papier pliée comme un soufflet, à la manière d'un cadavre exquis, venez prendre espace et dessiner les notes d'une partition singulière, exprimer des gammes chromatiques et rythmiques pour créer la surprise d'une symphonie collective, à découvrir et redécouvrir au fil des points de vue.

- Invitation à causettes informelles autour de dessins exponentiels
Tous les soirs à partir de 19h, vous êtes invité à prendre place à nos côtés sur les gradins de la Passerelle de verre ou à l’ombre du véhicule zébré. Chacun pourra ainsi « mettre sa main à la pioche » ‒ taillée sur mesure dans des cartons d’invitations. Carton à la main, ce sera à vous de choisir d’isoler un détail, de le recopier fidèlement ou de tenter des extrapolations plastiques. Une occasion d’émettre aussi à voix haute des commentaires, de faire partager ses émotions ou de faire preuve de rébellion. 

- Appel à participation en vue de la création de l’ailo-mObile 
Après la chassÔmobile, voici venir le temps de l’ailo-mObile. Une sorte d'engin à la fois un peu fou mais pas compliqué, qui permettrait de déployer des ateliers de fabrication d’ailes de toutes sortes. Une fois que la machine sera prête, elle vous sollicitera à prendre part à des ballades contextuelles au cœur de la cité et du festival. 

Aux dernières nouvelles, votre mur-accOrdéon ‒ toujours prêt à se mettre en quatre - revient, mais cette fois-ci, sous une autre forme !
L’équipée d’art nOmad : Maud Garreau (graphiste), Céline Matal (artisane du fil), Hélène Parveau (plasticienne et étudiante à l’ENSA Limoges) et Clorinde Coranotto (plasticienne entremétologue).

Plus d'informations ici !

22.5.13

Rendez-vous au jardin de l’Evêché à Limoges les 1 & 2 juin ! de 11 h à 18 h (tout public et sans réservation)

Titi & Graminée sur les pas des Maîtres jardiniers !

Dans le cadre de la manifestation nationale des Rendez-vous aux jardins, venez nous retrouver et participer à des ateliers arts plastiques "en mouvement" autour du véhicule art nOmad qui prendra place — pour la deuxième fois, sur la terrasse d'honneur du Jardin de l’Évêché. Des ateliers seront aussi déployés devant et à l’intérieur de l’Orangerie. Cette manifestation est organisée par le service Ville d'art et d'histoire de la Ville de Limoges en partenariat avec le service des Espaces verts de la ville. 


Au programme des ateliers : 

« Sur les pas des grands jardiniers »
Observer, observer et observer sont là les trois qualités d’un grand jardinier et … d’un artiste. Alors, pour mettre nos sens en alerte, suivons leurs traces. Et puis faire un pas de côté, un pas de géant, avec l’œil aiguisé du lynx : couper, coller, sculpter pour créer un drôle de jardin, qui sera, au pied de la lettre, le votre et le notre. 

« Mini labyrinthe »
Comment se perdre dans si peu d’espace. Trace le labyrinthe de tes rêves et tes rêves de labyrinthes. Perdu dans la pelouse, à l’échelle de l’insecte, crée un parcours pour lilliputien en taillant comme les maîtres jardiniers un dédale parmi les herbes et le gazon. Les petits graviers peuvent comme avec le Petit Poucet décorer et jalonner ton parcours. 

« L’extra-vagabOnde »
Comment inventer et faire pousser une belle plante voyageuse ? Des ateliers qui font la part belle au découpage / collage, à partir de photocopies de végétaux (prélevés dans le jardin) mêlées à d’autres éléments mis à disposition. Le dessin à grande échelle sera aussi permis dans le sable grâce aux outils du jardinier. À plat ou en volume, ces inventions végétales pousseront au gré des apports de chacun.


À découvrir tout autour du véhicule art nOmad, des œuvres de Ludovic Mallégol :

« La ChillieNne herbOmObil’ »
Peut-on être contemplatif et mobile ? Allongé dans l’herbe mais de façon confortable La ChilieNne herbOmObil’ permet de se déplacer où bon nous semble, sous les rayons ardents de l’astre, dans l’ombre fraîche des tilleuls ou en position camouflage dans la pelouse. Recouverte de gazon ergonomique, la ChilieNne herbOmObil’ se meut à vos désirs. 

« Le CaRRémentMobil’ »
Il ondule au gré de la brise, de nos mouvements, il nous suit partout ou pas. Faire l’expérience poétique de la déambulation avec le CaRRémentMobil’, c’est réinterpréter le mouvement terrestre. Le CaRRémentMobil’est un carré de nature, un chez soi miniature. Avec le CaRRémentMobil’ on n’est jamais loin de son jardin. On peut le cultiver à l’autre bout du monde, c’est le potager nourricier, le pré carré. Le rêve collectif d’avoir un coin à soi partout.


Avec : Ludovic Mallégol (commet de l’art à ses heures), Céline Matal (artisane du fil), Hélène Parveau (jeune artiste en devenir et étudiante à l’ENSA Limoges) et Clorinde Coranotto (plasticienne-entremétologue).





17.4.13

Rendez-vous dans le ventre de la Foire du 1er Mai aux Grands-Chézeaux !

Retrouvez-nous à l’occasion de cette foire conviviale et festive pour des ateliers arts plastiques ciblés, une exposition en devenir, des interventions sonores et mouvementées... Bref, pour une intervention en libre accès et ouverte à tous. Et oui : art nOmad, ce n’est pas que pour les enfants ! Vous pourrez aussi découvrir un projet éditorial hybride avec « un lancé de souscription non conventionnel » du livre art nOmad se manifeste ! Un ouvrage qui retrace plus d’une décennie d’actions artistiques en partage. Mais pas seulement. 

Au programme de la journée : 

- de 10 h 30 à 12 h 30 & de 14 h à 17 h : des ateliers arts plastiques autour du Véhicule art nOmad (situé au cœur de la foire) ;

- de 9 h 30 à 18 h : une exposition présentant quelques pièces originales du livre dans la salle de la mairie des Grands-Chézeaux ; 

- à 12 h : une performance collective avec un lancé de souscription sur la place publique ;

- entre 11 h et 12 h 30 : des interventions de La Luette d'Ortanz (mix entre voix, danse et musique improvisée) sous la forme de déambulations ou d’actions ponctuelles. 

Avec : Maud Garreau (plasticienne), Ericka Lachaize (étudiante en Master 2 Édition à Limoges & stagiaire), Ludovic Mallégol (commet de l’art à ses heures), Céline Matal (artisane du fil), Hélène Parveau (jeune artiste en devenir et étudiante à l’ENSA Limoges) et Clorinde Coranotto (plasticienne entremétologue).





4.4.13

Rendez-vous samedi 13 avril de 14 h à 18 h, place de l'église à Bessines-Sur-Gartempe, pour une Opération: " Mauvais dessins "!



Ou comment devenir aussi libre et fantasque que Suzanne Valadon, connue pour porter un petit bouquet de carottes, avoir une chèvre dans son studio à seule fin de "manger ses mauvais dessins". Mais qu’est-ce qu’un mauvais dessin ? Pour tenter de répondre "plastiquement" à cette question, retrouvez Hélène Parveau et Clorinde Coranotto, autour du véhicule art nOmad. Rature, déchirure et gribouillis vous seront alors permis. Une expérience à ne pas rater pour petits et grands !

Pour tout renseignement concernant la manifestation : http://www.tourisme-bessines87.fr/la-journee-suzanne-valadon

27.2.13

Demandez le programme du réseau 5,25 !

Découvrez ici le nouveau Guide art contemporain en Limousin #30, pour connaître toute la programmation de septembre à décembre 2012 des structures membres du Réseau 5.25.