Rendez-vous aussi sur :

art nOmad : la page Facebook // le compte Twitter // la page Google + // la chaîne YouTube
art nOmad se manifeste ! :
le blog du livre papier
// la page Facebook du projet éditorial tOtal
une oeuvre près de chez toi : le blog du nouveau dispositif d'intervention art nOmad // la page Facebook du dispositif // le compte Twitter du dispositif
art nOmad en incitations à commettre de l'art : Tumblr(1)
art nOmad en résidence particulière : au 105, à La Souterraine
Biennale art nOmad : le blog d'une 1re biennale en camion // la page Facebook de la 1re Biennale art nOmad // le blog des contributions artistiques à la 1re Biennale art nOmad

***Nouveau !*** : le blog de l'oeuvre participative "accroche-cOeurs" conçue et installée en 2016 à Anglet, dans le cadre de la résidence art nOmad à la Littorale #6 - Biennale internationale d'art contemporain (organisation : Ville d'Anglet, commissariat : Paul Ardenne)

30.10.14

C'était le 16 octobre dernier...

« De l’art sans fin !
La performance et la conférence confondues, entre autres chemins.















Photographie : Marie-Pierre Saunier.




De la préparation d’entrée à l’après-sortie du véhicule art nOmad dans la galerie des études de l’ENSA Limoges (soit du jeudi 16 octobre 2014 vers 10:00 au lundi 20 octobre 2014 vers 17:00) — et jusqu’à l'après-demain et son au-delà —, tout a été performance(s), pour art nOmad et sa fondatrice et directrice Clorinde Coranotto, plasticienne-entremétologue.

Oui, c’était bel et bien un coup de force, un de ces épisodes que l’on sent décisif, un espèce d’espace qui permet, en aval, de faire le point, avant de faire déclic. Un moment inattendu et pourtant tant prié (jusque derrière le petit-hÔtel-particulier à vertu participative) !

Pour re-cadrer la situation, voici ce qui s’est produit le soir du 16 octobre 2014, dans les grandes lignes, parfaitement résumé dans ce mail de Clorinde Coranotto, adressé la veille de l’événement aux étudiantes de l’ENSA embarquées dans l’affaire :
“Bonjour !

Voici un petit déroulé des actions prévues pour demain, pour la venue de Paul Ardenne ! Pour info, nous installerons le véhicule art nOmad dès le matin et la corvette de Paul Ardenne sera rentrée dès l'arrivée de Paul Ardenne (avant 17h j'espère) dans la galerie des études.

L'équipe art nOmad Ély Lefèvre + Amandine Arlot (étudiantes en 5ème année) + Aurélie Verlhac (assistante art nOmad) + Clorinde Coranotto (directrice art nOmad/enseignante ENSA pour les cours publics et plasticienne) laveront et sécheront la Corvette de Paul Ardenne en vue d'une performance après la conférence. Marie-Pierre Saunier (photographe) sera à nos côtés pour faire des images de la performance.

18h : Fanny Cavan et Camille François (2ème année) se posteront assises derrière une table devant l’amphithéâtre et tamponneront les mains des personnes désirant assister à la conférence.

18h30 : début de la conférence dans l'amphithéâtre. Paul Ardenne parlera d'art nOmad environ 3/4 d'heure.

19h15 : toujours dans l’amphithéâtre, il y aura un entretien entre Paul Ardenne et Clorinde Coranotto.

19h45 : sortie de l’amphithéâtre pour regagner la galerie des études et Clorinde va ensuite, sous forme de performance, coller une tache autocollante sur le capot de la corvette.

20h : fin de l'action avec sortie de la corvette de l'école.

Un pot de remerciement sera aussi prévu afin d'aider au financement du voyage à Venise des étudiants (à voir avec les responsables de l'association).
Si vous avez des questions, des doutes, etc., n'hésitez pas !
Voici un lien vers la comm de l'événement, où tout est récapitulé : http://artnomadaufildesjours.blogspot.fr/2014/10/petite-expo-fulgurante-conference-de.html

Ce mail n’a pas menti bien sûr, sauf que, comme dans toute action (réussie) d’art nOmad, tout le monde s’est pris au jeu ! La corvette a ainsi été lavée non seulement par les personnes effectivement citées mais aussi par son propriétaire Paul Ardenne + d’autres étudiants ENSA + quelques uns des fidèles élèves des cours publics de Clorinde Coranotto. Idem pour l’apposition de la tache !

Comme il est bien difficile d’écrire les faits produits en détail (et de toute façon, d’un jour à l’autre, en plus des photographies publiées ici, une vidéo de chair et d’os arrivera jusqu’à vos sens, ainsi qu’un blog consacré), voici ce que l’on pourrait commencer à digérer, philosophiquement et activement parlant, pour résumer la situation d’art nOmad décortiquée tout au long de la soirée puis à l’issue du fameux supercar Trip (lors duquel, le vendredi 17 octobre 2014 Clorinde Coranotto a conduit Paul Ardenne, dans la propre corvette de ce dernier, jusqu’à Saline royale, Cité des utopies d’Arc-et-Senans) :

art nOmad : l’art de l’ex aequo ou l’art de l’à cheval


l’art du don & l’art du contre-don,
l’art de l’appropriation & l’art de la redistribution
l’art nourri & l’art nourricier

l’art de la surprise & l’art de la préparation,
l’art des coïncidences & l’art des liens,
l’art qui détend & l’art qui noue,
l’art bonhomme & l’art complexe,
l’art pour décomplexer & l’art pour se recentrer

l’art de l’urgence & l’art réfléchi,
l’art protégé & l’art à tous vents

l’art en solo & l’art en tribu
l’art qui déploie & l’art qui rassemble

l’art concentré, l’art excentré & finalement l’art qui se répand, partout

l’art du camouflage & l’art de la sincérité
l'art du déclic & l'art du déroulé

l’art qui roule & l’art qui espère
l’art processionnel & l’art hérétique

l’art de la roue & l’art des parallèles

l’art cohérent jusqu’au tournis & l’art bariolé jusqu’à l’harmonie,
l’art spontané & l’art lentement tissé

l’art entier, l’art des cloisons qui explosent

l’art de la tâche & l’art en tache(s),
l’art de l’attachement & l’art de la presque-liberté,
l’art qui s’échappe & l’art qui fait trace

l’art de l’engagement & l’art du doute,
l’art obsessionnel & l’art de la sortie de route,
l’art des échecs & l’art tous-comptes-faits satisfait

l’art frondeur & l’art infiltré,
l’art au culot & l’art du respect,
l’art stoïque & l’art épidermique ou l’art ému

l’art moqué & l’art jalousé
l’art limite & l’art qui s’en fout
l’art contre les boulets & l’art des boulettes comme l’art des merveilles

l’art moteur et l’art d’écoute
d’art de l’intime en art public,
de la vie à l’art et de l’art à la vie

l’art d’action & l’art de mémoire,
l’art du retour (sur soi) & l’art du (nouveau) départ

l’art de la profusion & l’art du choix
l'art du détail & l'art des gros sabots

l’art sans regrets & l’art qui trépigne

l’art qui essaie de ne jamais dire non, l’art qui tente coûte-que-coûte l’invite

l’art qui se transmet & l’art perdu,
l’art brouillé & l’art qui (se) (trans)mute,
l’art affamé qui presque-jamais ne dit “fin” »

Aurélie Verlhac.

vues de l'installation par Clorinde Coranotto

















Photographies ci-dessous : Marie-Pierre Saunier.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire