Rendez-vous aussi sur :

art nOmad : la page Facebook // le compte Twitter // la page Google + // la chaîne YouTube
art nOmad se manifeste ! :
le blog du livre papier
// la page Facebook du projet éditorial tOtal
une oeuvre près de chez toi : le blog du nouveau dispositif d'intervention art nOmad // la page Facebook du dispositif // le compte Twitter du dispositif
art nOmad en incitations à commettre de l'art : Tumblr(1)
1re Biennale art nOmad : le blog d'une 1re biennale en camion // la page Facebook de la 1re Biennale art nOmad // le blog des contributions artistiques à la 1re Biennale art nOmad
le blog de l'oeuvre participative "accroche-cOeurs" conçue et installée en 2016 à Anglet, dans le cadre de la résidence art nOmad à la Littorale #6 - Biennale internationale d'art contemporain (organisation : Ville d'Anglet, commissariat : Paul Ardenne)

16.8.12

Cousins cousinent aux Nocturnes Nacrées du 13 au 16 septembre !

Retrouvez-nous aux Nuits de Nacre, Place Astor Piazzolla, à Tulle :
 
jeudi 13 de 16h à 22h
vendredi 14 de 16h à 23h 
samedi 15 de 10h à 12h et de 15h à minuit
dimanche 16 de 11h à 16h 

Septembre : c’est pour nous le temps des retrouvailles et c’est un véritable bonheur de faire à nouveau party de ces Nocturnes Nacrées ! Avec le temps on se sent appartenir à la même famille, comme si on parlait la même langue, celle de la boîte à frissons… Alors quelque soit votre branche (généalogique), nous vous invitons arts-plastiquement parlant, à venir cousiner avec nous. On va se caler une danse carrée et voir la vie en poly-color avec des ateliers riches à craquer et hauts de gamme ! Cousins Cousines du monde entier : rendez-vous sur le parvis de la cathédrale qui se verra à nouveau défiée par une installation − cette fois-ci un peu flottante, qui nous promet des hauts et des bas… et que swing la compagnie ! 

Atelier : « Je m’en va te bricoler un air de famille ! »
Ou comment − à partir de photocopies de détails de pianos à bretelles du monde entier, j’invente un instrument qui serait le cousin de l’accordéon, mais qui − étant parti depuis longtemps à l’étranger, aurait évolué dans un sens différent. Ciseaux, tubes de colle et boites à couleurs seront de la party ! 

Atelier : « Cousins Cousines et si on reliait tout ça ? »
Vous souvenez-vous du Mur-accordéon, et bien il est de retour, mais tandis que son côté pile continue à s’offrir à vos écritures et à vos dessins éphémères, son côté face se fera clou du spectacle. Ça se peux-tu ? Bien sûr que oui ! Car après avoir vérifié que mon petit-nom fait bien partie de la liste des prénoms d’ici et d’ailleurs, je tire un fil (à partir du clou portant mon prénom, vous me suivez toujours ?) vers le prénom de mes cousines et cousins. Quel sera donc le résultat de cette opération ? Aurons-nous une immense toile d’araignée ou un énOrme nœud de fil ?

Atelier : « Attache ta tuque avec de la broche et pis fait deux tours ! »
Autrement dit, ça va décoiffer sec ! Sur une armature squelette, j’assemble au fur et à mesure des objets de récupération pour créer un instrument à vent géant. On pourra alors rentrer à 3 ou à 4 dans la structure et − sans avoir la broue dans le toupette, jouer de l'instrument mutant en soufflant ! C’est un peu une réplique d’accordéon transgénique. 

« Des hauts, des bas »
Une installation (sur mesure) conçue dans l’idée de cousiner - au sens un peu abstrait - comme pour baliser une zone de rencontre, une réunion de personnes avec des points communs. Ceci aurait la forme d’une constellation, d’une forêt de sphères suspendues sur cette place (un Buren de survie !!!) 

Attention passage imprévu de la: « CousinadÔmobile ! »
Pour celles et ceux qui ont eu la chance de voir pousser la ChassomÔbile/SerrÔmobile l’année dernière − et qui ont assisté à ses tous premiers pas, vous la retrouverez fidèle à elle-même − bien que génétiquement modifiée, ici ou là. Une performance humaniste et déambulatoire qui en embarquera + d’un !

Le clan art nOmad : Céline Matal (artisane du fil), Ludovic Mallégol (commet de l’art à ses heures), Morgane Kabiri (plasticienne et étudiante à l’ENSA Limoges), Laurent Terras (plasticien et concepteur de l’installation Des Hauts, Des Bas − avec un quelque chose d’un peu flottant), et Clorinde Coranotto (toujours plasticienne entremétologue, de jour comme de nuit).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire