Rendez-vous aussi sur :

art nOmad : la page Facebook // le compte Twitter // la page Google + // la chaîne YouTube
art nOmad se manifeste ! :
le blog du livre papier
// la page Facebook du projet éditorial tOtal
une oeuvre près de chez toi : le blog du nouveau dispositif d'intervention art nOmad // la page Facebook du dispositif // le compte Twitter du dispositif
art nOmad en incitations à commettre de l'art : Tumblr(1)
1re Biennale art nOmad : le blog d'une 1re biennale en camion // la page Facebook de la 1re Biennale art nOmad // le blog des contributions artistiques à la 1re Biennale art nOmad
le blog de l'oeuvre participative "accroche-cOeurs" conçue et installée en 2016 à Anglet, dans le cadre de la résidence art nOmad à la Littorale #6 - Biennale internationale d'art contemporain (organisation : Ville d'Anglet, commissariat : Paul Ardenne)

24.1.11

art nOmad fait peau neuve

Après avoir changé de logo, nous vous invitons à jeter un œil aux nouveaux textes que vous retrouverez bientôt sur le site www.artnomad.fr (actuellement en cours de reconstruction). N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques !

art nOmad c’est quoi ?
Ou comment en brouillant les pistes, on peut être tour à tour considéré comme une grosse boîte à outils, un régénérateur de lien social, un genre d’agence de communication, un pompeur invétéré de subventions, une espèce de structure para-pédagogique ou encore comme un organe de propagande ! Quoi qu’il en soit, pour les gens de sa tribu, art nOmad est tout simplement un parti pris, une attitude, une façon d’exister. Plus précisément, c’est une association de plasticiens née en 1999 à Arnac-la-Poste ayant pour mission principale la diffusion de l’art contemporain par le biais d’ateliers de pratiques artistiques et d’expositions embarquées à bord d’un véhicule un peu particulier. En effet, en 2005, au regard des caractéristiques du territoire — forte ruralité et éclatement des initiatives sur un large rayon géographique — l’Association invente un outil d’expression et de transmission fait sur mesure : le Véhicule art nOmad. Conçu comme une scène qui s'ouvre sur le public, ce drôle de zèbre « colporteur de l'art contemporain » sillonne larges routes et étroits chemins en transportant à son bord des œuvres d'artistes et d'étudiants, de la documentation spécifique ainsi que tout le matériel d'outillage nécessaire pour la pratique des arts plastiques. Adopté par petits et grands, qu’il prenne la pause sur les places de villages, qu’il se pavane dans un grand Salon parisien ou qu’il se déploie au son d’un festival, il tient toujours la route grâce aux désirs qu’il suscite, dans le but de construire avec ses publics de « joyeux bazars de l’impossible » au cœur de l’espace public ou privé.

art nOmad c’est pour qui ?
Ou comment s’adresser à tout un chacun, qu’il soit petit en taille ou grand en âge, amateur éclairé ou érudit hors pair, pur réfractaire ou défendeur invétéré, agriculteur de chez nous ou avocat au Parquet, de passage par hasard lors d’un festival ou un brin coincé dans sa structure, qu’il soit seul ou en groupe, à la ville ou à la campagne, qu’il soit libre ou qu’il soit obligé, qu’il soit dans la norme ou carrément différent, qu’il arpente le bitume ou qu’il ait ses mains dedans, qu’il soit « pour » ou qu’il soit « contre »… Il existe presque toujours un terrain de rencontre, un instant privilégié pendant lequel la bascule se produit pour que la magie opère…
Alors que vous soyez père ou mère de famille, maître d’école ou enseignant d’un lycée agricole, organisateur d’un festival ou commissaire d’exposition, conseiller pédagogique ou éducateur spécialisé, chef d’entreprise ou directeur artistique, bénévole d’une association ou directeur de théâtre, artiste ou non artiste, en baskets ou en cravate, ou tout simplement si vous êtes un illustre inconnu qui a juste envie de nous rencontrer, que vous soyez tout proche ou très-très-loin-tout-là-bas… art nOmad étudiera sérieusement toutes vos propositions, cas par cas. 

art nOmad ça sert à quoi ? 
Ou comment aider à provoquer un déclic, à s’ouvrir à d’autres champs de recherche, à donner envie, à faire circuler les idées, les techniques et les savoir-faire, à rencontrer des œuvres, à les décortiquer et à les absorber, à construire avec ou sans, à se positionner, à donner la part belle à l’intuition, à bannir les recettes, à apprendre à doser et à s’autoriser, à vivre des expériences ultra-privées ou à les partager, à transmettre des valeurs et aussi s’apercevoir qu’à partir de tous petits riens, on peut parfois échafauder de grandes choses…
Outre sa dimension artistique, art nOmad s’étend à d’autres domaines à vocation pédagogique, éducative, sociale ou/et environnementale. Cette association propose des espaces interactifs à vivre dans lesquels les « regardeurs » deviennent des « acteurs ». Ainsi chacun peut tout aussi bien investir le plus petit espace d’exposition et de recherche du Territoire (dans le ventre du véhicule Art nOmad) ainsi que le plus grand (autour du véhicule). Envisageant l'art comme lien social, l’association génère sans cesse des rencontres entre générations et milieux sociologiques différents. Prenant le plus souvent en compte les données environnementales, le dispositif privilégie les actions éco citoyennes, et met à disposition matériaux et outils nécessaires au bon déroulement des ateliers. Cela permet ainsi à chacun de se découvrir autrement tout en appréhendant — à sa façon — le champ de l'art contemporain. 

Événementiels et performances 
Ou comment s’inviter dans le salon d’un particulier, pousser les meubles afin d’installer le matériel de projection nécessaire pour savourer — un verre à la main — une œuvre vidéo de la Collection du FRAC Limousin (cf. Les petites veillées vidéo à la maison) ; déployer son stand entre un pépiniériste et un vendeur de sous-vêtements lors d’une foire agricole (cf. La foire du 1er Mai au Grands-Chézeaux) ; investir le cœur d’une petite Commune rurale avec l’aide des Habitants à partir d’une thématique donnée (cf. Les Journées du Parfait Petit nOmad). À ces manifestations de notre cru, s’ajoutent d’autres actions commanditées par d’autres structures. Nous avons donc eu le plaisir de construire des installations éphémères sur le parvis d’une cathédrale en faisant raisonner nos ateliers au son du Festival des Nuits de Nacre à Tulle ou de transformer grâce à une ribambelle de pièces ultralégères les couloirs du Théâtre du Cloître — scène nationale — à Bellac , et bientôt de représenter la Région Limousin en valorisant le petit patrimoine culinaire et imaginaire de ses Habitants dans le cadre du Salon International de l’Agriculture à Paris.
Bref, de différentes envergures, ces actions de proximité restent à échelle humaine et nous amènent à considérer la communication comme un acte de création. Pour ce faire, notre équipe se compose de plasticiens, de designers, de graphistes et d’une directrice artistique — Clorinde Coranotto, plasticienne entremétologue. Celle-ci fait appel à d’autres professionnels et/ou à des étudiants d’écoles d’art en fonction du projet à mettre en œuvre. Ainsi, l’équipe — à dimensions variables — s’adapte en fonction de chaque demande et provoque des rencontres privilégiées auxquelles sont le plus souvent associés les Hôtes de ces lieux. Nous envisageons ces évènementiels comme des moments de performance collective pouvant aussi bien se dérouler de jour comme de nuit, à l’intérieur ou à l’extérieur, en campagne ou à la ville, maintenant ou plus tard…  

Actions de formations  
Ou comment donner le libre choix de son déplacement sur ces espaces subtiles, se situer à l’endroit ou à l’envers, bâtir ses idées, surfiler ses intentions, mettre en dessein ses motifs, ne pas perdre le fil, couper court à tout stéréotype, ourler de toutes ses forces, faire la navette entre différents ports d’attaches, jouer et déjouer de la fibre, oser broder pour la beauté du geste, raccommoder ses manques par de nouvelles combinaisons, s’imprégner d’impressions, faire le point, négocier les lacets féroces, affirmer sa démarche, se montrer indémaillable et être prêt à démonter le tout pour rebâtir autrement…
C’est à la demande de certaines structures publiques ou privées que nous construisons nos formations sur mesure. Après avoir convenu d’un plan d’action avec ces dernières, ces moments de pratiques permettent à chacun de gagner confiance et d’explorer des techniques et des démarches inhabituelles. Il s’agit — à chaque aventure — d’aider chaque personne à inventer ses propres outils et à trouver des prolongements possibles. Ces actions s’adressent aussi bien à des professionnels (enseignants, éducateurs, animateurs de jeunesse, responsables de structures culturelles…) qu’au grand public. Elles peuvent se dérouler au siège de l’association ou sur le lieu de votre choix. Ont déjà été abordées certaines problématiques comme : l’art postal, les carnets de voyage, les « Malises » et autres outils de transmission, textile et compagnie, la ferme comme espace d’expérimentations artistiques, la question de l’aménagement d’un lieu d’accueil et de loisirs…

Outils de diffusion et d’expression
Ou comment transformer l’intérieur du véhicule art nOmad en espaces d’exposition différents les uns des autres, et devenir ainsi un lieu mobile de résidences d’artistes. Pour la petite histoire, il y a eu de nombreuses expositions dont: le fameux cabinet de curiosités Limousines (comptant plus de 400 objets pesant moins de 1kg envoyés par des Habitants du Limousin), une cartonothèque véritable, une sélection des outils d’art nOmad. Certains ont pu aussi observer — une lampe à la main — la collection unique de papillons ratés d’art nOmad, tandis que d’autres seront assez chanceux en prenant place dans le ventre du Véhicule aménagé en salle de projection vidéo... ou pour assister à une conférence confidentielle — à hayons fermés. Même que, pendant 9 jours, se déroulera sous les yeux de milliers de visiteurs, un Petit Festin Perpétuel sur le toit du Limousin… Enfin, on peut ajouter que ce véhicule hors pair n’hésite pas à surprendre en cachant sa belle zébrure pour certaines occasions… 
Rappelant le principe des poupées presque russes, les outils d’expression et de transmission — engendrés les uns par les autres — sont divers et variés : du petit rouleau anti-trou-de-mémoire aux livres-Objets en ballade, en passant par nos sacrées malises (malle+valise), il existe aussi la grande baguenaude et le très convivial mur-accordéon, sans oublier la surprenante famille des BoitaMiam, BoitaBeurk et BoitaSigne… l’équipe peut décider aussi de créer des annexes de circonstances — ce qui a été le cas pour la Caravan’agratter et la Caravan’apeindre. Quoi qu’il en soit tout est manipulable, modulable et reste le plus souvent accessible.

Pour terminer, afin de consigner et de faire circuler tout le travail que nous menons depuis plus de 10 ans, une édition de cartes postales et de livres (en coédition) sont en train de prendre corps... avec le souhait d’emprunter d’autres formes afin que la transmission opère, encore et encore…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire